Sodium cocoyl isethionate (SCI)

Description du produit
$19.50
Translation missing: fr-CA.products.product.maximum_quantity_error

Formats : 500 g, 1 kg, 2,5 kg et 5 kg
Formats grossiste : 10 kg et 25 kg *des frais de surpoids de 15$ ou 30$ s’appliquent pour ces produits. Un délai de 1-2 semaines est à prévoir pour le 25 kg.

Tensioactif anionique d’origines végétale et synthétique issu des acides gras de l’huile de noix de coco (dérivé estérifié des acides gras de l’huile de coco) et de l’acide iséthionique.

Solide, il se présente sous forme de granules blanches ou de poudre. Une fois intégré à une formule, il est doux pour les yeux et biodégradable. Il possède un pH de 4,5 à 6,0 dans une solution d’eau à 10%. Soluble dans l’eau, insoluble dans l’huile.

Nocif pour les organismes aquatiques si déversé massivement dans un cours d’eau (aucun problème lorsqu’intégré dans une formule qui respecte les concentrations recommandées).

INCI : Sodium Cocoyl Isethionate

Tableau comparatif des tensioactifs

Propriétés : Nettoyant doux, très moussant. Laisse la peau et les cheveux doux.

Concentration : De 5 à 60% (certains suggèrent un maximum de 50%)

Usages : Shampoings liquides et solides

À l’état sec, ce produit est très irritant pour les voies respiratoires. Sortez au grand air, portez des gants, un MASQUE (à poudre avec filtre idéalement) et des lunettes lors de la manipulation. Une fois intégré dans une formule, il n’y a plus de danger.

En toute transparence…

À long terme, certaines personnes ont rapporté une irritation du cuir chevelu. Il est sans doute préférable de rester raisonnable sur les quantités.

C’est principalement sa production qui pose problème. Le SCI est un produit obtenu par éthoxylation. Les produits éthoxylés ne sont pas dangereux, mais le procédé est peu écologique (utilisation d’oxyde d’éthylène, un gaz réactif, toxique, cancérigène et mutagène). Le SCI, plus précisément, est obtenu grâce à une réaction entre l’acide chlorhydrique et l’iséthionate de sodium, lui-même obtenu à partir d’une réaction entre le bisulfite de sodium et l’oxyde d’éthylène. Après purification, on ne retrouve normalement pas de trace d’oxyde d’éthylène dans le SCI, mais il pourrait être contaminé au dioxane (1,4-dioxane), une substance irritante soupçonnée d’être cancérigène et dérivée de l’oxyde d’éthylène (quoique cela soit rare). De plus, les produits éthoxylés ne sont pas très biodégradables.

Il est tout de même coté 1 sur 10 (excellent) par le EWG’s Skin qui ne dénote aucune toxicité environnementale.

Commentaires

Basé sur 10 reviews Commenter

Vous pourriez aimer...