Livraison gratuite Québec et Ontario avec tout achat de 100 $ et + (certaines conditions s'appliquent) // Cueillette sur place à Ste-Adèle

Démystifier les tensioactifs

RSS
Démystifier les tensioactifs

Les tensioactifs

Les tensioactifs sont des produits qui permettent de réduire la tension entre des matières premières qui ne s’aiment pas et se repoussent, comme l’exemple typique de l’eau et de l’huile. Par définition, une cire émulsifiante permettant de lier une phase aqueuse et une phase huileuse lors de fabrication de crème est un tensioactif, mais dans le domaine des cosmétiques naturels, les tensioactifs font principalement référence aux matières premières nettoyantes et moussantes qui permettent de confectionner des savons. La plupart des tensioactifs sont utilisés pour la fabrication des savons liquides et certains pour la fabrication de savons solides (les fameux shampoings solides et les « cake » vaisselle).

Il y a quelques années, quand les tensioactifs naturels (Naturels, vraiment ? Nous y reviendrons) sont arrivés sur le marché, nous n’avions pas beaucoup de choix. Cela se résumait au decyl glucoside et au cocobétaïne et le coût de fabrication d’un savon liquide d’un litre était d’environ 50$, ce qui n’était pas très avantageux. Avec le temps, d’autres tensioactifs naturels ont fait leur apparition, la demande a augmenté et les prix ont heureusement baissé. Nous nous sommes aussi rendu compte que certains tensioactifs, même s’ils étaient naturels, n’étaient pas très bons pour l’environnement et pouvaient s’avérer irritants. D’origine naturelle n’est pas synonyme de biodégradable ni de doux pour la peau. Ainsi le cocobétaïne est devenu un tensioactif à éviter ainsi que le sodium coco sulfate que nous vendons pour répondre à la demande, mais que nous suggérons fortement de limiter (certaines formules recommandent jusqu’à 80% de SCS, ce qui est beaucoup trop, les sulfates étant irritants). Nous avons maintenant des tensioactifs doux et biodégradables qui moussent peut-être moins, mais qui nettoient tout aussi efficacement. Vaut mieux prioriser notre peau et l’environnement plutôt qu’une mousse abondante n’est-ce pas ?

Certains vous diront que les tensioactifs naturels ne le sont pas vraiment parce qu’ils sont fabriqués en laboratoire. Nous devrions plutôt écrire : de source naturelle ou d’origine naturelle, puisqu’ils sont issus de matières premières naturelles comme certaines graisses (noix de coco, babassu). Il est préférable d’éviter les produits contenant des dérivés d’huile de palme pour des raisons écologiques (déforestation), ce pour quoi nous avons fait le ménage et retiré de nos tablettes les matières premières qui en contenaient. Concernant les tensioactifs, on les veut donc sans palme, sans sulfates et le plus biodégradable possible (plus un tensioactif est moussant, moins il est biodégradable). À notre avis, les tensioactifs de source naturelle demeurent naturels. Le simple fait de devoir les fabriquer en laboratoire ne constitue pas un facteur de dénaturalisation. En fait, si on s’en tenait à cette logique, les huiles essentielles en bouteilles ne seraient pas naturelles puisqu’elles ont besoin de l’intervention de l’homme pour être extraites. Acceptons simplement le fait qu’il ait plusieurs nuances de « naturel » et que c’est à chacun de faire ses choix en fonction de sa vision et de ses valeurs.

Voici un tableau comparatif qui vous aidera à mieux vous retrouver

Tableau comparatif des tensioactifs

 Un mot sur la mode « zéro déchet » et les shampoings solides. Soyons clairs, à moins de ne consommer que les produits que l’on cultive et récolte nous même, le « zéro déchet » n’existe pas. Les tensioactifs qui servent à la fabrication des shampoings solides voyagent (carburant), ils doivent être conditionnés dans des barils (plastique) et ensachés ou embouteillés. Penser qu’un shampoing solide est un produit zéro déchet est illusoire. Bien sûr c’est beaucoup mieux puisque le contenant n’est pas nécessaire et que les matières premières sont censées être biodégradables (sachez toutefois que les savons se dégradent facilement dans le sol, dans la terre, mais pas dans les cours d’eau).

Chez Les Âmes Fleurs, nous embouteillons les tensioactifs liquides dans des bouteilles de plastiques recyclables ou mieux, réutilisables, et les tensioactifs solides dans des sacs recyclables. Les bouteilles de verre sont malheureusement plus lourdes, ce qui génère plus de coûts et plus de carburant (transport). De plus, la production de verre est loin d’être écologique. Heureusement, le verre se recycle bien, mais pas partout, et il est cassant (problème lors du transport). Quant aux sacs compostables, ils ne permettent pas une bonne conservation du produit et comme ils ressemblent beaucoup à des sacs non compostables, les employés dans les centres de tri les retirent du composte et les jettent aux ordures. Les produits compostables qui se retrouvent dans les ordures produisent des gaz polluants. La meilleure option pour l’environnement demeure, pour le moment du moins, celle des sacs recyclables.

Les tensioactifs ne sont pas des produits parfaits, certes, mais ils nous permettent de concevoir des produits plus sains pour nous et pour l’environnement si on les choisit bien et les utilise intelligemment. Voici un tableau qui regroupe les tensioactifs sélectionnés par Les Âmes Fleurs et leurs propriétés, espérant que cela puisse vous aider dans vos formulations. Faisons des choix éclairés et poursuivons notre évolution vers des produits toujours plus sains !

Voici les cours et ateliers que nous offrons pour confectionner des recettes avec les tensioactifs.

Fabrication de produit d'hygiène corporelle et Cie - Cours

Fabrication de savons liquides - Atelier

Fabrication de savons liquides corporelle - Atelier

Fabrication de produits de soins capillaires - Atelier 

Article précédent

  • Marie-Christine Vallières